Sur un répertoire choisi, Mad'lon Jazz Band

nous invite  à revivre l'épisode de ce fabuleux avènement artistique où l'alchimie du métissage s'amuse aussi à dépoussiérer des vieux airs 

de chansons françaises de l'époque.

 

 

 

Été 1917:

Les troupes militaires US arrivent en France et défilent à Paris. Elles ont emmené des orchestres de musiciens Afro-Américains destinés à  soutenir le moral des soldats. Mais lorsque la musique de ces "Brass Band" se mit à résonner, d'emblée la population fut fascinée par son caractère particulier qu'aucun artiste alors n'avait pu confier à une partition. Comme un souffle nouveau, cette musicalité rythmée inouïe fut accueillie tel un remède pour une France tant accablée par le malheur.

 

Les années folles :

   Après les temps difficiles de la guerre, l'envie de s'amuser gagna les Français qui se laissèrent  conquérir par le virus du Jazz, la fièvre du Rag Time et du Cake Walk, la contagion du Foxtrot ou du Two Step et puis aussi la frénésie du Charleston. Cette euphorie collective finit par envahir toute l'Europe.

 

Un avènement culturel:

    Le Jazz séduisit immédiatement et irrésistiblement les Surréalistes, les Dadaïstes et de nombreux intellectuels et artistes. À partir de là, son essor ne cessera de croitre et d'influencer toute démarche créative.

 

Un siècle plus tard:

            Depuis son débarquement en France le Jazz n'en finit toujours pas d'engendrer des styles musicaux périphériques et continue encore à inspirer les différents courants esthétiques.

 

 

 

 

Le Bal oublié !

Journées Européennes du patrimoine 19 sept 2014